Aujourd'hui, je voudrais vous parler des habitudes alimentaires de ma famille.

A la maison, avec ma femme, et bien souvent avec notre fille, nous faisons la cuisine tous les jours, 2 fois par jour.

On adore essayer de nouvelles recettes, expérimenter mais aussi cuisiner nos classiques, nos plats habituels.

Et puis, c'est une activité très divertissante pour notre jeune fille, qui a l'habitude de nous aider en cuisine.

Elle aime participer, goûter, remuer, couper, éplucher et s'assurer du bon déroulement des opérations. Surtout quand elle a faim !

Ma femme, Hannah (ou "Anna" comme on dirait en français) est une excellente cuisinière donc elle est toujours pleine d'idées et d'astuces.

Chez nous, on raffole des saveurs asiatiques.

Le curry est un peu la spécialité nationale ici en Angleterre. Tout le monde aime le curry.

Il y a des curry house partout, même dans les coins les plus reculés du pays.

A la maison on aime utiliser les épices traditionnelles comme le curcuma, le cumin, ou la coriandre. Notre fille adore ça aussi !

Hannah a vécu quelque temps en Chine donc elle sait faire la cuisine chinoise également.

Dans notre petit jardin, on essaie de faire pousser beaucoup de légumes verts : du chou chinois, de la cima di rapa et du bok choy entre autres.

On les fait sauter à la poêle avec de la sauce à l'huître par exemple, et c'est vraiment délicieux.

Et puis, on consomme beaucoup de kimchi, c'est un mets coréen fermenté et épicé qui est très à la mode à Londres en ce moment.

Depuis plusieurs années, on a beaucoup réduit notre consommation de viande, pour des raisons éthiques.

Nous ne sommes pas vraiment végétariens, mais on n'achète jamais de bœuf et on mange beaucoup de légumes et du poisson.

Le seul problème c'est que notre fille adore les saucisses et les merguez !

Ces temps-ci, on fait beaucoup de soupe de nouilles udon.

C'est super simple à préparer et on peut y mettre ce que l'on veut.

Du brocoli, du tofu, du chou frisé, du gingembre, de l'ail et plein d'autres choses.

Depuis le début du confinement, on a aussi développé une mini-obsession pour le pain au levain.

Comme il était devenu difficile d'acheter du pain à notre boulangerie habituelle, on a décidé d'apprendre à le faire nous-même.

Ça demande un peu d'organisation mais je trouve le processus extrêmement gratifiant et c'est vrai que le pain est exquis !

Bon, tout ça donne m'a creusé l'appétit ! Au revoir et à bientôt!